EMR

Energie Marine Renouvelable

Cliquer sur les photos pour les agrandir

eolien

Elu référent : Pascal LECLER

L'objectif de l'Union Européenne est de produire 20% de l'énergie consommée par des sources renouvelables d'ici 2020.
La position de l'Etat en la matière est "une stratégie d'ensemble pour définir les sites possibles ou non d'implantations des EMR".

Un premier Appel d'Offre a été lancé en 2011 (Appel d'Offre n°2011/S 126-208873 portant sur des installations éoliennes de production d'électricité en mer en France métropolitaine). Le 18 Avril 2012, Ailes Marines SAS a remporté cet appel d'offre pour le site de Saint-Brieuc et est donc autorisée à exploiter un parc éolien, d'une capacité de production de 500 MW, localisé sur le domaine public maritime au large de Saint-Brieuc en Bretagne.

Dans un souci de concertation, la Région Bretagne et l'Etat ont engagé une étude associant les différents usagers de la mer pour cerner les projets d'énergies marines renouvelables.
Depuis 2010, les professionnels de la pêche se sont exprimés sur les sites propices au développement des énergies marines renouvelables (notamment les éoliennes posées offshores). Les informations du SIPêche ont été mobilisées pour cela.
Un site de 500 MW a été retenu au large de la Baie de Saint-Brieuc.

Les pêcheurs professionnels via le CRPMEM de Bretagne et les CDPMEM22 et 35 travaillent en étroite association avec Ailes Marines. Une convention a été signée entre ces deux parties en Octobre 2012 qui fixe, entre autre, les règles de cohabitation, les modalités de concertation et le soutien financier d'Ailes Marine à la profession à travers l'aide au financement des projets communs

 

Carte ci-contre:
En rouge la zone retenue par l'Etat et proposée à l'Appel d'Offre.
En bleu, la zone retenue par Ailes Marines pour l'implantation du parc éolien.

 

Le début des travaux de la construction du parc éolien est prévu pour 2017, le début de son exploitation en 2020 et le démentèlement du parc en 2040.

Initialement, le parc éolien de Saint-Brieuc devait comporter 100 éoliennes de 5 MW; l'évolution technologique sur les énergies marines renouvelables permet d'installer des éoliennes plus puissantes de 8 MW. Ceci réduit le nombre d'appareil à 62, cela permet donc une meilleure circulation au sein du parc.
Les fondations désignées pour ces éoliennes sont de type Jacket (structure en treillis ancrée dans le sol par 4 pieds d'environ 2m de diamètre).

.